La table d'explication ci-dessous vous guidera à connaître votre catégorie et prendre les mesures nécessaires
Terminologie  Courante IMC
Corpulence Normale 18.5  à  24.9
Surpoids ( Embonpoint ) 25.0  à  29.9
Obésité  Modérée 30.0  à  34.9
Obésité  Sévère  35.0  à  39.9
Obésité  tres Sevère    ( Massive ) 40.0  à  Plus

safe weight loss Calculatrice de l'Indice de Masse Corporelle - cliquez ici! easy weight loss
Need  To  Know  The  Number  Of CALORIES  YOU  BURN  ON  Daily Basis?





Cru  ou  Cuit ... Lequel est meilleur  pour la santé?



Est-ce meilleur pour la santé d’être « crudivore » ?



aliments crus

Manger cru est ultra tendance. Sur internet, on trouve de nombreuses vidéos de sources plus ou moins sérieuses prônant une alimentation “crudivore”. Certains nutritionnistes en font leur fer de lance, mais le cru est-ce vraiment bon pour la santé ? Est-ce bénéfique de manger uniquement cru ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce régime ?

Un régime ancestral

Les crudivores avancent pour argument massue le fait que les premiers hommes mangeaient exclusivement cru. Le Dr. Schnitzer, dentiste allemand, a effectué diverses études comparatives des systèmes digestifs et de la dentition des différentes espèces. Selon lui, l’homme n’appartiendrait pas à la classe des carnivores, ni à celle des omnivores, mais à celle des mangeurs de graines et de fruits, tout comme son « cousin » le singe. Il serait donc bien plus naturel pour lui d’être crudivore. Ce serait le mode d’alimentation naturel de l‘homme par essence et serait donc plus adapté à notre métabolisme.

D’autres régimes millénaires comme le régime japonais Oshawa soutiennent l’inverse : le feu donnerait aux aliments des qualités énergétiques qu’ils ne possèdent pas crus. Selon la médecine chinoise, la chaleur est un élément primordial pour être en bonne santé et ne pas gaspiller l’énergie du corps à réchauffer les aliments, il vaudrait donc mieux manger cuit et chaud.

Le débat du cru ou cuit ne date donc pas d’hier. Penchons-nous sur la question de manière très pragmatique : comment adopter un régime cru ? Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Petite liste non exhaustive de ce que consomment les personnes adeptes du régime cru :

  • Légumes frais
  • Légumes déshydratés
  • Légumes secs
  • Fruits frais
  • Fruits secs
  • Smoothies de fruits ou de légumes
  • Pâtes à tartiner, purées, à base d’oléagineux : amandes, sésame, noisettes …
  • Graines : chia, lin, tournesol, courge …
  • Purées d’oléagineux
  • Huiles végétales première pression à froid
  • Condiments, herbes et épices
  • Céréales
  • Porridge
  • Lait végétal
  • Cacao cru
  • Graines germées
  • Pain cru aux graines germées
  • Algues 

Pourquoi éviter la cuisson ?

legumes-crus

Les crudivoristes disent vouloir manger vivant. Scientifiquement on constate en effet que l’état colloïdal de la cellule de l’aliment cru et frais spécifie le vivant ; alors que l’état floculé de la cellule cuite symptomatise parfaitement la mort de cette cellule.

Une quantité importante de vitamines, sels minéraux et enzymes sont détruits durant la cuisson. Plus la cuisson est longue et à haute température, plus la destruction est importante : à 50 °C on constate une destruction d’une partie du capital enzymatique, à 60 °C c’est la destruction de la vitamine C, à 100 °C on constate la précipitation des sels minéraux devenant non assimilables, et à 110 °C c’est la destruction de toutes les vitamines.  Pour une cuisson dans l’eau, gardez le bouillon car 70% des minéraux, plus une bonne partie des quelques vitamines épargnées par la chaleur y restent. 

Le plein d’énergie grâce au cru ?

Holger, ingénieur et surfer allemand de 35 ans, a découvert le régime cru lors d’un voyage au sud de l’Inde et rapporte : “Cela fait 5 ans que je mange cru à 80%, depuis un séjour à Auroville, petite ville du sud de l’Inde, où beaucoup de gens essaient de se rapprocher de la nature, de vivre plus simplement.

La toute première chose que j’ai constatée instantanément, c’est un gain d’énergie spectaculaire. On a une force incroyable, il faut le vivre pour le croire. Puis la qualité de mon sommeil s’est améliorée, je dors moins longtemps et me réveille plus en forme. L’un des inconvénients est bien sûr que c’est contraignant et socialement compliqué. Mais on peut quand même aller au restaurant et manger une salade, il ne faut pas exagérer.

Au quotidien je prépare beaucoup de smoothies de fruits et de légumes ainsi que des porridges. C’est rapide et simple. Je mange beaucoup plus de fruits et de légumes qu’avant, j’ai découvert le plaisir des graines germées, un délice, mais je mange aussi du poisson de temps en temps.

J’arrive à avoir une vie tout à fait normale, je fais beaucoup de sport, et j’ai plus d’énergie que la plupart de mes collègues au bureau. Dés que je sens une baisse de forme dans la journée je compense avec des fruits secs et des noix.”

D’où pourrait venir cette hausse d’énergie dont parle Holger avec ferveur ? Le régime cru permet effectivement de préserver les vitamines qui sont en abondance dans les légumes et les fruits consommés à haute dose, notamment la vitamine A avec les graines germées, la vitamine B avec les légumes, céréales, légumineuses et noix, la vitamine C avec les fruits et légumes, enfin la vitamine E avec les huiles végétales.
Tout cela se conjugue avec une revitalisation de l’organisme, une stimulation du système immunitaire, et l’élimination importante des toxines : sur le papier, le cru est séduisant !

Relativisons

Dans certains cas, la cuisson améliore la biodisponibilité des nutriments. Par exemple, la quantité de lycopène, un antioxydant, des tomates double après trente minutes de cuisson. La cuisson ramollit les fibres alimentaires les rendant plus digestes, moins irritantes pour les intestins. La cuisson a aussi le grand avantage de détruire les micro-organismes pathogènes et de nous protéger des toxi-infections. 

crudité

Manger cru rend la digestion plus lente et plus complexe. L’excès de fruits et de certains légumes implique que des quantités particulièrement importantes de cellulose et de fibres transitent quotidiennement à travers le tube digestif du crudivoriste. Il en résulte une digestion ralentie, une possible irritation des muqueuses intestinales et des ballonnements importants.

Des diététiciens ont émis l’hypothèse que les fruits et les aliments crus pourraient déminéraliser et refroidir certains organismes comme les terrains acides, tout en reminéralisant et détoxiquant les terrains alcalins. Il faut donc bien se connaître ou tenter une période de test avant d’adopter le crudivorisme.

Rares sont les crudivores à 100%

Le Dr. Bircher-Benner, médecin suisse, pionnier du crudivorisme au début du XXe siècle, considérait que consommer 50% d’aliments crus était un régime tout à fait acceptable à condition de faire quelques cures de détoxication à 100% cru au cours de l’année.

À vous donc d’essayer et constater si ce régime vous convient et à quelle dose vous souhaitez l’adopter.

Recevez Gratuitement, nos Astuces et recettes santé.Tous les trucs et conseils pour  vous aider à maigrir sainement et durablement. Souscrivez-vous  ici.






Vous pouvez aussi visiter un des sites ci-dessous.
arrow
boys are back eat clean nutrition sportif roulette